Libération Films

Diamants sont éternels (les)

Guy Hamilton

Royaume-Uni, Espionnage/Action, 1971, 1h59.

Du Japon au Caire, James Bond poursuit Blofeld et finit par le tuer. Mais, ce qu’il ne sait pas, c’est que son vieil ennemi est parvenu à créer des doubles parfaits et c’est l’un deux qu’il vient d’éliminer. Peu après à Londres, ’M’ présente Bond à Sir Donald Munger, le président du syndicat des diamantaires, très inquiet de ne plus voir apparaître, sur le marché noir, des pierres de contrebande. Tout laisse à penser qu’une mystérieuse organisation est en train de constituer d’importants stocks. Mais pour quel usage ? De plus, en Afrique du Sud, d’où l’on extrait près de quatre-vingt pour cent de la production mondiale de diamants, les morts violentes d’un dentiste et d’un pilote d’hélicoptère tendent à prouver que la filière de contrebande, ayant accomplie sa mission, est éliminée.


   Liberation Films asbl, 67 rue Dupont, 1030 Bruxelles - 02/217.48.47 - liberationfilms@skynet.be  


Plan du site | | squelette |  RSS 2.0
Site réalisé par Tobald avec Spip. Herbergement chez Domaine public.