Libération Films

Nuages - Lettres à mon fils

Marion Hansel

Belgique, 2001, 1h16.

Depuis longtemps, au cours de ses voyages et de ses tournages, Marion Hänsel a été fascinée par les nuages qu’elle contemplait, photographiait, filmait parfois. Cette matière de songes lui a donné l’idée très simple et audacieuse à la fois de consacrer aux nuages un long métrage qui n’aurait d’autre prétention que de faire rêver le spectateur. Quand on parle de nuages, on pense tout de suite à Magritte et à ses gros cumulus blancs qui, avec leurs formes étranges, évoquent des images : chien, sphinx, chameau... Mais à côté de cette vision classique, mémoire d’enfance, il y a bien d’autres types de nuages ainsi que ce qui intervient dans leur formation. Des nuages romantiques, toutes les variations de rose, violet, pourpre, écarlate, du lever du jour au coucher de soleil ; des nuages en réflexion, dans les vitres, les lacs, les flaques, très proches de nous que l’on regarde en bas et non en l’air, ou encore des nuages volcaniques, nuées ardentes, fumerolles, nuages qui partent du centre de la terre... Abandonnant la fiction le temps d’un film, elle questionne les images et les sons et rejoint à travers cette interrogation ses propres rêves aériens, la légèreté des corps et leur exultation de voler parmi les nuages. Elle se souvient, peut-être, qu’elle fut trapéziste et funambule avant d’être cinéaste.


   Liberation Films asbl, 67 rue Dupont, 1030 Bruxelles - 02/217.48.47 - liberationfilms@skynet.be  


Plan du site | | squelette |  RSS 2.0
Site réalisé par Tobald avec Spip. Herbergement chez Domaine public.