Libération Films

Bons baisers de la colonie

Nathalie Borgers

Belgique, 2011, 1h14.

En 1926, Suzanne naît de l’union entre un administrateur territorial belge et une femme rwandaise. A l’âge de 4 ans, son père embarque Suzanne vers la Belgique pour qu’elle y reçoive une éducation européenne. « Suzanne est ma tante. Son père est mon grand-père. Pourtant je n’ai appris son existence qu’à 27 ans. Ce film vient rompre le silence qui a pesé sur ses origines. » (Nathalie Borgers)

« A travers ce travail d’investigation familiale porté par la reconstruction de l’identité d’une femme, l’enquêteuse se penche sur le monde colonial aujourd’hui disparu mais dont le souvenir marque durablement la mémoire collective, celle des colonisés et des colonisateurs. Nuancée, toujours empathique, la cinéaste tente d’analyser la manière dont se répercutent au sein de l’intime, les violences de ce monde binaire de dominés/dominants. Elle s’interroge sur le processus par lequel les théories raciales, longtemps incontestées et si prégnantes, codifiées même, ont touché le cœur des relations individuelles et gardent un écho fort chez la plupart de nos contemporains. » (Liesel Schiffer, écrivaine)


   Liberation Films asbl, 67 rue Dupont, 1030 Bruxelles - 02/217.48.47 - liberationfilms@skynet.be  


Plan du site | | squelette |  RSS 2.0
Site réalisé par Tobald avec Spip. Herbergement chez Domaine public.