Libération Films

Mahaleo

Marie-Clémence et César Paes, Raymond Rajaonarivelo

Madagascar/France 2004, 102 min, VO stbil.

En malgache, "Mahaleo" signifie libre, indépendant et automne. Les sept musiciens du groupe ont toujours refusé le "show business" malgré trente ans de succès, et ont choisi de s’engager dans le développement de leur pays. Ces précurseurs du blues malgache sont aussi médecin, chirurgien, agriculteur, sociologue ou député... Guidés par la force et l’émotion de leurs chansons, le film est un portrait de Madagascar aujourd’hui.
En mai 1972 à Madagascar, une grève générale lancée par les étudiants aboutit au renversement du pouvoir néo-colonial. Dama et Dadah, avec leurs guitares, animent la grève du lycée de leur ville. Raoul se joint à eux avec sa guitare et son violon, puis Charles, Nono, Fafa et enfin Bekoto avec sa flûte. Le groupe Mahaleo est né. Il chante la contestation, les revendications, l’amour, l’amitié et la mort aussi. Ce style nouveau, ces thèmes simples émeuvent les Malgaches, car ils expriment les aspirations profondes du peuple en quête d’identité. Avant Mahaleo, la vague de pop-music et les chansons de variété anglo-françaises colonisent les ondes. Avec eux, une vérité va s’affirmer : on peut être Malgache et fier de l’être. Ils ont fait plusieurs centaines de concerts à travers la Grande Ile. Leurs thèmes s’élargissent avec le temps : l’exode rural, les cas sociaux (les voleurs, la délinquance), la destruction de l’environnement, les fléaux qui frappent les pays du Tiers Monde... Plus de 30 ans de chansons. Leurs concerts rassemblent régulièrement plusieurs dizaines de milliers de spectateurs. La musique des Mahaleo reflète différents courants migratoires. Elle recèle des apports africains, polyphoniques, une influence polynésienne et malaise. On sent aussi par les instruments, les courants arabes et européens qui se marient aux percussions caractéristiques de la musique africaine et aux chants chaleureux rappelant ceux de Ladysmith Black Mombazo de l’Afrique du Sud ...


   Liberation Films asbl, 67 rue Dupont, 1030 Bruxelles - 02/217.48.47 - liberationfilms@skynet.be  


Plan du site | | squelette |  RSS 2.0
Site réalisé par Tobald avec Spip. Herbergement chez Domaine public.